SIDAFORUM

SIDAFORUM est un forum qui accueille en son sein tout ceux qui désirent des renseignements ou qui exposent leurs doutes, leurs craintes sur le VIH/SIDA. Tous les témoignages sont les bienvenus. Aucun propos irrespectueux ne sera accepté.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 généralité sur le VIH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Breizhounig
Admin


Nombre de messages: 235
Localisation: 29 85 17 64 35 76 50 62 non non je suis pas dans le milieu du cirque
Date d'inscription: 23/02/2006

MessageSujet: généralité sur le VIH   Jeu 23 Fév à 23:17

Citation :
Causes et modes de transmission
Le sida (syndrome d'immunodéficience acquise) est une maladie infectieuse qui s'attaque au système immunitaire de l'organisme, le système naturel de défense du corps humain. Le sida est la phase grave et tardive de l'infection par le virus d'immunodéficience humaine (VIH) qui rend le système immunitaire incapable de lutter contre des infections qui sont normalement faciles à guérir.

Le sida est la maladie du 20e siècle ayant connu la plus rapide progression. En l'espace de 15 ans, le sida est devenu la principale cause de décès des Américains âgés de 25 à 44 ans.


D'abord diagnostiqué chez les homosexuels, les hémophiles et les héroïnomanes, le sida touche aujourd'hui des hommes, des femmes et des enfants de toutes les populations du globe. En Afrique, 9 millions de personnes sont infectées, ce qui en fait le continent le plus touché par la maladie. Aux États-Unis, plus de 1,5 million de personnes sont touchées par le virus. À travers le monde, plus de 14 millions de personnes en souffrent. Il n'existe pas encore de traitement ou de vaccin reconnu permettant d'interrompre totalement et définitivement la progression de la maladie.

Le virus responsable de cette maladie est le VIH, découvert en 1983 par un Français, le Dr Luc Montagnier. Le virus pénètre le sang de trois façons seulement: à la suite d'une relation sexuelle non protégée avec une personne infectée, d'une transfusion sanguine avec du sang provenant d'un donneur infecté ou de l'utilisation de seringues et d'aiguilles contaminées. Le fœtus peut également être infecté par sa mère si elle est elle-même atteinte du virus. De plus, une mère infectée qui allaite peut aussi transmettre le virus à son bébé.
Le sang, les sécrétions vaginales, le placenta, le sperme et le lait maternel sont les seuls véhicules possibles du VIH. Ni la salive (à moins d'une lésion de la muqueuse buccale), ni les contacts directs (accolades, poignées de main) ne peuvent transmettre l'infection. Le VIH ne se propage pas non plus dans l'air ou par l'usage des mêmes ustensiles, des mêmes verres ou tasses, sièges de toilettes ou autres objets.

Le virus VIH se multiplie à l'intérieur des cellules du système immunitaire appelées lymphocytes T et les rend non fonctionnelles, détruisant graduellement la fonction de défense du système immunitaire. Ainsi, le VIH rend le corps vulnérable à toutes les infections. Les personnes infectées par le virus étant dépourvues de la protection de leur système immunitaire sont souvent fortement affectées par des infections qui, normalement, sont plutôt banales comme l'est la grippe.

Symptômes et signes (les trois phases de la maladie)
Tous les individus atteints du VIH sont séropositifs, mais n'ont pas nécessairement le sida. En effet, cette maladie s'installe graduellement en aggravant peu à peu l'état de santé du séropositif. Ce dernier peut ainsi passer plusieurs années sans développer le sida, tout en étant atteint du VIH, on l'appelle alors «porteur sans symptômes» ou «porteur sain». Selon les estimations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 10 à 30 % des séropositifs développent la maladie dans les cinq ans suivant l'infection initiale. La maladie se développe généralement suivant trois phases. La première est la phase asymptomatique, celle du «porteur sain». C'est une longue période qui, même sans traitement, peut durer jusqu'à dix ans avant de voir se développer la phase suivante appelée VIH ou «présida» ou ARC (AIDS Related Complex).

C'est durant cette deuxième phase que se manifestent les premiers symptômes : amaigrissement de plus de 10 % du poids corporel, diarrhées abondantes et persistantes, fièvres continues, sueurs nocturnes, fatigue durable, hypertrophie des ganglions accompagnée de douleurs. Des maux de gorge ou une toux persistante, des nausées, des vomissements de même que l'apparition de plaques ou de lésions sur la peau sont aussi des symptômes courants du développement du sida.

Le sida est la dernière phase et la phase la plus avancée de la maladie. Elle se caractérise par la diminution des défenses immunitaires provoquée par la chute du taux des cellules lymphocytes T et par l'apparition de plusieurs maladies opportunistes.

Citation :
Qu'est ce qu'une IST?
Les IST sont des infectionsn sexuelles transmissibles.Elle se transmettent lors de relations sexuelles (rapport anal, vaginal ou oro-genital).
Certaines IST sont répandues dans la population.La plupart d'entre elles se soignent facilement mais, non traitées, elles peuvent entrainer de graves complications.

La Blennorragie gonococcique ou chaude pisse.
signes possibles: brûlures et/ou écoulement jaune par la verge, le vagin ou l'anus, fievre, douleur au bas ventre.
apparition des signes: 2 à 7 jours apres la contamination.
diagnostic: par un prelevement local.
complications graves si non traitées: risques de stérilité surtout chez la femme, atteinte du nouveau né si la mere est infectée.
Pas de vaccin

La chlamydiose:
signes possibles: le plus souvent aucun signe sinon brulures, écoulement par la verge, l'anus ou le vagin, fievre, douleur au bas-ventre, voire angine.
Apparition des signes: 1à 2 semaines apres la contamination.
Diagnostic: par un prelevement local
Complication graves si non traitée: risques de stérilité, de grossesse extra utérine; atteinte du nouveau né si la mere est infectée.
Pas de vaccin.

Les Condylomes:
Signes possibles: petites verrues sur les organes génitaux ou l'anus
apparition des signes: 1à8 semaines apres la contamination.
diagnostic: par un examen médical.
Risques de recidive
complications graves si non traités: risques de cancer de l'utérus; atteintes du nouveau né si la mere est infectée
Pas de vaccin.

L'Hepatite B
Signes possibles: fievre fatigue et hepatite ("jaunisse")
apparition des signes:2à8 semaines apres la contamination
diagnostic: par prise de sang.
complications graves si non traitée: risque de cirrhose et de cancer du foie, atteinte du nouveau né si la mere est infectée.
Il existe un vaccin.

L'herpes génital
signes possibles: petits boutons douloureux en forme de bulles sur les organes génitaux, l'anus ou la bouche, démangeaisons.
apparition des signes: 1 semaine ou plus apres contamination
diagnostic: par un examen médical, prise de sang ou prélevement local
risque de récidive
atteinte grave du nouveau né si la mere est infectée
pas de vaccin

Les mycoplasmes et la trichomonase
Signes possibles: écoulement par la verge, l'anus ou le vagin, brulures, démangeaisons
apparition des signes: à partir de 1 semaine apres la contamination
diagnostic: par prelevement local
risque de recidive
pas de vaccin

La Syphilis
Signes possibles: chancre (petite plaie indolore), éruption sans démangeaisons sur la peau et les muqueuses
apparition des signes: 2 à 4 semaines ou plus apres la contamination
diagnostic:par prise de sang
Complications graves si non traitées: atteinte du cerveau, des nerfs, du coeur, des arteres et des yeux, atteinte du nouveau né si la mere est infectée
pas de vaccin

Le VIH / SIDA
signes possibles: fievre, éruption, fatigue, diarrhée
Apparition des signes: à partir de 15 jours apres la contamination
Diagnostic: par un prelevement sanguin
Complications graves: évolution possibles vers le sida; atteinte du nouveau né si la mere est infectée.
Pas de vaccin

>SIDA et traitements d'urgences: si les traitements permettent, aujourd'hui dans la majorité des cas, de retarder considerablement l'entrée dans la maladie sida, ils ne permettent pas d'éliminer le virus de l'organisme.
cependant si vous avez pris un risque, vous pouvez vous rendre le plus tot possible apres la prise de risque et au plus tard dans les 48h, au service des urgences le plus proche,si possible avec votre partenaire.Un medecin evaluera l'interet de vous prescrire un traitement qui vise à detruire le virus du sida avant qu'il ne se developpe dans votre organisme. Ce traitement est tres contraignant, peut provoquer des effets secondaires et n'elimine pas totalement le risque de contamination.

Les IST et le SIDA
Les IST fragilisent les muqueuses et augmentent considerablement le risque de contamination par le virus du sida.
Si on est atteint par le virus du sida, les ist peuvent etre plus graves et compliquer le traitement.

La prevention
Le meilleur moyen de vous protéger du virus du sida et des autres IST est d'utliser un preservatif pour la fellation et un preservatif avec un gel à base d'eau pour la pénétration.
Si le risque de transmission du sida par la fellation est tres faible, il est en reveanche tres important pour certaines IST dont la syphilis.
attention: les spermicides locaux (sprays, gelées, ovules) ne protegent pas des IST.

Le depistage des IST
Les IST se transmettent très facilement. Il n'y a pas toujours de signes visibles. En cas de doute, il est important de consulter un medecin pour se faire depister.
Pour effectuer un depistage des IST ou du VIH, consultez votre medecin ou rendez-vous dans certains centres spécialisés:
Les CDAG (consultation de Depistage Anonyme et Gratuit)
Les DAV (dispensaire anti vénériens)
Les CPF (centres de planification familiale)

Pour toute information:
Sida info service: 0 800 840 800

Les conseils
une IST ne guérit pas seule, faites vous soigner.
Il existe des traitements efficaces contre les IST qui evitent de transmettre et stoppent leur évolution.
Négligées, les IST peuvent provoquer des complications difficiles à traiter et entrainer des sequelles.

Ne vous soignez pas tout seul
n'utilisez pas de pommade, de désinfectants ou d'antibiotiques sans avis médical.
Suivez le traitement jusqu'au bout. Il faut respecter la dose et la durée du traitement prescrit pour se soigner efficacement.
Pendant le traitement, utilisez toujours un preservatif avec votre partenaire.
Prevenez votre ou vos partenaires.
Il est essentiel que votre ou vos partenaires prennent aussi le traitement pour limiter les risques de réinfection(s) entre vous.
J'arrette là pour aujourd'hui je sent plus mes doigts.

_________________
I'm the boss!!!HEHE ca fait peur hein???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sidaforum.frbb.net
 

généralité sur le VIH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» physiologie articulaire: propulsion et latéralité...
» Culture des plantes carnivores : généralités
» Sommaire du sujet : généralités sur les habitants de l'astral
» La langue arabe : généralités
» Anatomie endodontique : Généralités [vidéo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SIDAFORUM :: Forum Général :: Forum général-